Petit lexique de la rédaction web

Que vous soyez blogueur débutant ou rédacteur web dans la place, vous avez certainement déjà rencontré le jargon du métier : balises, mots-clés, SEO ou chapô, ça vous dit quelque chose ? Si ce n’est pas le cas, mettez-vous rapidement à jour avec ce lexique de la rédaction web !

Les mots importants de la rédaction web

  • Accroche : la ou les phrase(s) de l’introduction un peu punchy pour attirer l’attention du lecteur.
  • Ancre : texte qui apparaît généralement en bleu et correspondant à un lien hypertexte.
  • Article optimisé : article qui a pour objectif d’être référencé le mieux possible par les moteurs de recherche. Il doit répondre aux critères de base du SEO (mots-clés pertinents, balises, titre optimisé, longueur adaptée, etc.).
  • Balises HTML : repères servant à structurer un article. Les balises h1 (titre), h2 (sous-titre) et h3 (sous sous-titre) sont les plus couramment utilisées en rédaction web.
  • Blog : site ou section d’un site web où les articles sont classés par catégories et par dates. Le référencement d’un blog est directement corrélé à la qualité de son contenu et au niveau d’optimisation SEO de ses articles.
  • Chapô : partie introductive d’un article, placée avant le premier sous-titre. Le chapô comporte idéalement une occurrence du mot-clé principal et sa longueur correspond environ à 10 % du texte total.
  • CMS : acronyme de « Content Management System », ou système de gestion de contenu. Il s’agit de la plateforme via laquelle sont gérés les contenus en ligne. WordPress est le CMS le plus connu.
  • CTA : acronyme de « Call To Action », qui correspond à un élément placé en fin d’article pour indiquer l’action à effectuer par le lecteur. Il peut s’agir d’une question pour appeler à commenter ou d’un bouton pour acheter un produit par exemple.
  • Duplicate content : copier-coller de tout ou partie d’un texte déjà en ligne. Cette pratique est interdite et pénalisée par les moteurs de recherche.
  • Gabarit éditorial : plan utilisé par le rédacteur web pour structurer son article. En général, un article est organisé selon un plan de type titre h1, chapô, titres h2 et sous-parties, conclusion et CTA.
  • Intégration du contenu : action visant à placer un texte et à le structurer dans le CMS en ajoutant les balises, les éventuelles illustrations, les liens internes et externes, etc.
  • Maillage interne : astuce SEO consistant à lier entre elles entre les pages d’un même site web et/ou d’un blog. Cette pratique fait partie des techniques de base que doit maîtriser un rédacteur web.
  • Metadescription : texte court situé juste en dessous d’un résultat de recherche dans Google. Elle sert d’accroche pour le lecteur et le bon rédacteur web n’oublie pas de bien la travailler.
  • Mot-clé : essence du référencement naturel, le mot-clé doit être placé plusieurs fois à l’intérieur de l’article (dans le chapô et dans les titres au moins). Attention toutefois à ne pas placer le mot-clé trop souvent pour ne pas nuire au confort de lecture ou être pénalisé par Google.
  • Netlinking : action d’ajouter des liens internes (renvoyant sur d’autres pages du site web) et des liens externes (renvoyant vers d’autres sites) afin d’optimiser les performances SEO d’un article.
  • SEO : acronyme de « Search Engine Optimization », ou référencement naturel. Ensemble de techniques à respecter en rédaction web pour augmenter la visibilité d’un site ou d’un blog en le faisant remonter dans les résultats de recherches.
  • SXO : acronyme de « Search eXperience Optimization », ou technique de référencement naturel visant à mettre en avant l’expérience utilisateur en rédaction web (et donc à écrire pour des humains avant d’écrire pour des moteurs de recherche).

Si vous n’êtes pas familier avec ce petit lexique de la rédaction web, pas de panique : il existe des rédacteurs web confirmés qui maîtrisent ces concepts et qui se feront un plaisir de vous rédiger des contenus qualitatifs et adaptés ! Par exemple… moi 🙂