Quelles sont les compétences indispensables en rédaction web ?

Crédit images : PICJUMBO

Je suis rédactrice web. Un métier encore inconnu au bataillon il y a quelques années. On voit généralement ce qu’est un écrivain, un journaliste ou un blogueur. La rédaction web ressemble un peu à ces métiers, mais pas tout à fait… Voici quelques explications claires pour en savoir plus sur ce métier auquel j’ai décidé de consacrer la suite de ma carrière.

Qu’est-ce que la rédaction web ?

J’ai fait des études littéraires et ai toujours été douée pour manier les langues, que ce soit le français ou les langues étrangères étudiées pendant mon cursus de traductrice. Tous les métiers que j’ai exercés (traductrice, relectrice, chargée de communication, chroniqueuse, blogueuse, chargée de projets, rédactrice) ont en commun de m’avoir permis de développer aisance rédactionnelle, débrouillardise et curiosité. Ces qualités sont-elles suffisantes ?

La rédaction web consiste à rédiger des textes destinés à être publiés et référencés sur le web. La plume de l’écrivain, l’esprit de synthèse du journaliste et le sens de la communication du blogueur sont des compétences essentielles pour un rédacteur web. Il s’agit donc d’un métier ou l’aisance dans le maniement des mots est obligatoire.

Est-ce que tout le monde peut s’improviser rédacteur web ? Clairement : non. Ecrire un texte intelligible avec une orthographe correcte est à la portée de beaucoup de gens (mais pas de tous), mais écrire efficacement pour le web et en vivre correctement nécessite des compétences supplémentaires. Maîtriser quelques fondamentaux comme les balises HTML de base ou le gabarit éditorial d’un article représente le strict minimum pour se lancer dans cette activité sans passer pour un débutant dès le premier contrat…

Quelles sont les compétences indispensables en rédaction web ?

  • Etre incollable sur la langue française
J’ai l’air de rigoler ?

C’est la BASE de la BASE. Tout bon rédacteur web qui se respecte doit être un véritable Larousse ambulant et connaître le Bescherelle sur le bout des doigts. Orthographe, vocabulaire, grammaire, syntaxe, mais aussi tournures idiomatiques, exceptions et règles barbares d’accords des participes passés doivent faire partie de ses compétences minimum requises. Et ce n’est pas négociable !

  • Se tenir au courant des exigences de SEO

De quoi donc ? De « Search Engine Optimization », ou référencement naturel. La rédaction web exige non seulement des qualités d’écriture, mais aussi des compétences techniques à mettre régulièrement à jour pour que les textes soient facilement repérables et identifiables par les moteurs de recherches, qui modifient régulièrement leurs algorithmes.

  • Avoir une bonne culture générale

Outre un style rédactionnel adapté et des compétences techniques, le bon rédacteur web doit toucher sa bille en culture générale, avoir une curiosité sans borne et une capacité à effectuer des recherches. On peut être sollicité pour écrire sur n’importe quel sujet, de la ferronnerie d’art à l’agro-chimie en passant par les meilleurs bars de Copenhague ou l’histoire de la motocyclette. Tout est possible !

  • Pouvoir écrire vite

Il n’y a pas de secret : plus on s’entraîne, plus on gagne en rapidité et en efficacité. Le temps consacré à la recherche documentaire et à la rédaction peut être une grande source d’inquiétude quand on se lance dans cette activité, d’autant qu’elle est généralement exercée en freelance. Dans ce cas de figure, la productivité conditionne directement le chiffre d’affaire. Même si les débuts sont difficiles et décourageants, il faut s’accrocher !

  • Etre adaptable

Un bon rédacteur web est capable de livrer des textes très divers, que ce soit en termes de sujets (science, arts, économie…), de ton (formel, humoristique…), ou de format (billet de blog, article de fond…). Savoir s’adapter est est un atout indispensable : il y a autant de commandes différentes que de clients !

  • Etre autonome et exigeant

Le rédacteur web travaille seul la plupart du temps : il doit être en mesure de s’organiser efficacement pour fournir des articles de qualité dans les délais convenus avec le client. Pour ce faire, il doit être exigeant dans son travail, mais aussi avec ses clients et ne pas hésiter à leur demander un maximum d’informations claires pour faciliter le travail de rédaction. Et savoir dire non quand la demande est clairement au-delà de ses capacités… c’est faire preuve de professionnalisme et cela sera toujours apprécié !

plume
Crédit photo : Pixabay

Cette liste est loin d’être exhaustive, mais elle a au moins le mérite de poser quelques bases. Même si je dispose déjà de certaines facilités, j’ai décidé de creuser la question et de me former continuellement pour exercer au mieux ce métier qui me plait vraiment : écrire des textes de qualité pour mes clients tout en apprenant de nouvelles choses chaque jour et, en plus, être rémunérée pour cela, je me demande bien pourquoi je n’ai pas fait ce métier avant !

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.