J’ai géré le blog Saint-Etienne CityCrunch pendant 2 ans

Dans une autre vie, je m’appelais Latchetch et j’habitais en région Rhône-Alpes-Auvergne…

En plus de mes divers jobs dans la gestion de projets, j’étais chroniqueuse pour Lyon CityCrunch, un blog sur les idées de sorties et les bons plans à Lyon.

Voir aussi : J’ai écrit pour promouvoir la SEPR

Fort de son succès, ce blog grossissait à vue d’oeil et s’est progressivement exporté à Montpellier, Lille, Grenoble, et même Montréal.

Le challenge : passer de chroniqueuse occasionnelle à responsable d’équipe

Après 2 ans et plus de 40 articles pour Lyon CityCrunch, quand j’ai annoncé que je déménageais à Saint-Etienne, on m’a demandé tout naturellement de prendre la tête de la déclinaison stéphanoise du blog.

Et c’est ainsi qu’en 2015, je suis devenue « chef de village » de Saint-Etienne CityCrunch. Il s’agissait du premier blog stéphanois sur les meilleurs adresses de restaurants et de bars, les idées de sorties et d’activité dans la région !

Concrètement, c’est moi qui gérais le WordPress, qui recrutais les chroniqueurs et qui faisais en sorte que les articles soient publiés régulièrement. Cette aventure a duré 2 ans, jusqu’à ce que je quitte Saint-Etienne pour un job à Paris.

Capture d’écran Saint-Etienne CityCrunch

Animer un blog influent : ce qui a marché, ce qui n’a pas fonctionné

J’ai mis à la fois mon amour de l’écriture et mon sens quasi maniaque de l’organisation au service d’un projet que j’étais seule à gérer : être à la barre était un véritable kif !

Les secrets du succès ?

– une équipe de chroniqueurs impliqués et motivés pour faire rayonner leur ville

– des publications régulières, 3 fois par semaine à heure fixe, relayées sur les réseaux sociaux

– des articles bien ciblés et souvent très drôles !

Toutefois, certaines choses n’ont pas bien fonctionné, principalement parce que je manquais d’expérience en communication événementielle :

– j’aurais aimé organiser davantage d’événements IRL afin de rencontrer la communauté des fans du blog

– j’ai manqué de temps et d’accompagnement pour développer des partenariats avec des médias, des association ou des établissements locaux, ce qui aurait pu booster davantage la popularité du blog

Bilan ? Le blog a rencontré un franc succès et est passé de 0 à 3500 fans Facebook en l’espace de deux ans. J’ai tiré les leçons de cette super expérience en décidant de me perfectionner sur le rédactionnel et la gestion du back-office et de laisser la partie événementielle à d’autres plus compétents que moi !

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.