Un outil d’organisation génial : le mind mapping

J’ai récemment participé à un atelier organisé par l’Atelier Numérique de Google à Rennes sur le mind mapping. J’avais déjà vaguement entendu parler du concept, mais je n’avais jamais creusé sérieusement la question. J’ai choisi cet atelier parce que j’ai besoin d’explorer des outils supplémentaires pour améliorer mon organisation et mieux structurer mes idées (parce que oui, parfois je peux être un peu bordélique dans ma tête, mais CHUT ne le répétez pas !).

L’atelier était animé par Noémi Pineau, formatrice et coach pour adultes, étudiants et scolaires, chez StudySUP à Rennes.

Qu’est-ce que le mind mapping ?

Le mind mapping, aussi appelé carte mentale ou carte heuristique, est un outil créé dans les années 60 et basé sur une structure en schéma, inspirée du fonctionnement du cerveau. Son but est de permettre d’organiser sa pensée par association, par catégories et par images, ce qui est beaucoup plus ergonomique qu’une liste ou un texte.

Le concept ? Organiser sa pensée autour d’une idée centrale et partir en étoile vers des sous-idées notées sous forme de mots clés en allant du général au particulier. Idéal quand on veut aller à l’essentiel en gardant sous les yeux la pertinence des informations et sans avoir à tout rédiger.

Concernant le support, on peut utiliser une grande feuille de papier et des crayons de toutes les couleurs, ou préférer installer un logiciel sur on PC ou une appli sur son smartphone (X-Mind, Simple Mind, Mind Manager…).

C’est vraiment efficace ?

Je dois avouer que j’ai été d’emblée séduite par le concept. J’ai par exemple conçu le plan de cet article en 4 minutes chrono grâce à cet outil, ce qui m’a permis de gagner un temps précieux dans ma rédaction ! La méthode a en effet tout pour plaire : lisible, complète, créative et adaptable, elle permet de bien structurer ses idées de manière simple. 

J’aime bien utiliser des feuilles pour noter (un peu), un board Trello (beaucoup) ou des cahiers (trop !). Grâce au mind mapping, je pense que je vais pouvoir clarifier mes prises de notes… à défaut de les centraliser (me séparer de mes cahiers ? JAMAIS !). L’idéal est d’intégrer la méthode dans une routine de travail et de l’utiliser le plus régulièrement possible.

Et concrètement, on s’en sert pour quoi ?

Voici quelques exemples d’applications, dans la vie professionnelle ou personnelle :

  • synthèse d’information écrite (restitution d’un rendez-vous) ou orale (plan d’un rendez-vous)
  • communication : présentation à un client, animation d’une réunion…
  • organisation d’idées : brainstorming, prise de décision…
  • organisation d’un weekend : liste des courses, réservation du logement…
  • présentation de CV
  • etc.

Bref : le mind mapping peut servir à tout structurer, sky is the limit ! (ceci était un message d’une dingo de l’organisation)

Et vous, quels sont vos secrets pour organiser vos idées ?

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.